L’utilisation de cataplasmes pour réparer les pierres engorgées d’eau au Temple Maçonnique de Montréal

Natalie Smith, présidente de l’ACECP – Chapitre Québec, nous parlait lors de notre réunion du 24 février 2016 de son étude de cas sur la restauration du Temple Maçonnique de Montréal.

Il s’agissait de régler un problème causé par l’infiltration d’eau dans les pierres du bâtiment. L’eau peut s’infiltrer de différentes manières :

  • à cause d’une source de moisissure
  • par une fente, une ouverture ou une porosité
  • les forces qui conduisent l’eau à l’intérieur de la matière, soit : la gravité, la capillarité, la différence de pression ou de température d’un coté ou de l’autre de la pierre.

Natalie nous a présenté le processus de restauration, les tests effectués et la justification des choix pour la réparation des pierres. Sa présentation est disponible ici ainsi que sur notre page Youtube.

cataplasmes temple maconnique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *